Accueil logo MakeYourGame gachetteG gachetteD paddleG paddleH paddleD paddleB buttonG buttonH buttonD buttonB

3 suites d'accords qui marchent à tous les coups !

Audio

Aujourd'hui je vous propose 3 suites d'accords qui marchent à tous les coups ! Vous n'avez plus qu'à composer vos mélodies à votre guise.

9 min Débutant Bonjour à tous et à toutes. 

Aujourd’hui Il est temps de développer le tuto sur le système tonal.

Nous avons vu la dernière fois de quoi était constituée une gamme MAJEURE, je vous propose aujourd’hui plusieurs suites d’accords qui marchent à tous les coups et uniquement constitués des notes de cette gamme… et RIEN d’autre !

Vous pourrez utiliser ces suites d’accords immédiatement avec votre logiciel et vos sons préférés, et ainsi composer vos premières mélodies et arrangements ! ( je rappelle pour mémoire, qu’un accord, ce sont, au moins, 3 notes jouées en même temps)

-Les degrés :

Commençons par le début… Vous vous souvenez sûrement, dans le tuto à propos du système tonal, nous avons vu comment monter la gamme de do majeur ou C majeur (je n’utiliserai que les notations anglo-saxonnes à partir de maintenant).

Cette gamme est constituée de « degrés » que nous avons aussi identifié. Quand je parle de degré, je parle des notes qui constituent la gamme (ici C/D/E/F/G/A/B). Chacun de ces degrés peut former un accord qui a une valeur et une fonction, et obéit (ou non) à certaines règles d’harmonie… mais nous verrons le détail plus tard.

-Détail des degrés :
  • - C est le premier degré. On l’appelle la fondamentale (ou tonique), il est le pilier de notre gamme.
  • - D est le deuxième degré.
  • - E est le troisième degré.
  • - F est le quatrième degré. On l’appelle la sous dominante. C’est un degré qui, la plupart du temps (pas toujours) en appelle un autre. Il reste rarement seul.
  • - G est le cinquième degré. On l’appelle la dominante. Degré le plus important après la tonique. En vérité, la quasi totalité de ce que l’on va écrire (sauf exception, comme d’habitude) tournera autour de la tonique et de la fondamentale.
  • - A est le sixième degré.
  • - B est le septième et dernier degré de notre gamme.

Lorsque l’on écrit ces degrés, on le fait avec des chiffres romains : I/II/III/IV/V/VI/VII Je ferai donc de même pour la suite de ce tuto.

Ces degrés peuvent donc s’enchaîner dans différents ordres pour créer des suites d’accords qui auront chacune une couleur différente.

-Des exemples concrets :

Notre premier exemple sera une suite ULTRA commune dans la musique pop :

- I/II/IV/V

Nous avons donc le premier degré (C), puis le second (D), puis le quatrième (F) et enfin le cinquième (G).

Voyons le détail…

Nous sommes en do majeur, le premier degré est C. L’accord de C est composé de 3 notes : C (la tonique), E (sa tierce) et G (sa quinte). Vous remarquerez que lorsque l’on cherche l’accord que forme un degré, on utilise une note sur deux. Ici C (on saute le D), E (on saute le F) et G.

Ok, donc notre accord de C est constitué de C, E et G.

On continue avec le II, à savoir l’accord de D (C puis D… logique).

Donc, même chose, on commence par D (on saute E), F (on saute G) et A. Notre accord de D est donc constitué de D, F et A.

On continue avec le IV, à savoir F (C, D, E et enfin F… toujours logique).

Toujours la même chose, on commence par F (on saute G), A (on saute B) et enfin C. Oui on revient au début ! Notre accord de F est donc constitué de F, A et C.

Et on termine avec le cinquième degré, G. Même chose … G puis B et enfin D. MAIS ! Petite subtilité ici puisque je vais rajouter un quatrième note… un F, qui est la « septième » de l’accord. Ne cherchez pas à comprendre pour l’instant, mais gardez à l’esprit que le cinquième degré possède pratiquement tout le temps une septième.

On récapitule :
  • - degré I : C/E/G
  • - degré II : D/F/A
  • - degré IV : F/A/C
  • - degré V : G/B/D/F

Le but du jeu est d’enchaîner ces quatre accords en boucle et de composer avec ça.

Voici un exemple d’orchestration chiptune utilisant ces accords.

Son en lecture:

Et enfin un exemple avec une mélodie.

Son en lecture:

-Un deuxième exemple : - II/I/II/V

Nos accords sont D puis C puis D et enfin G. Nous avons déjà les notes de ces accords.

On enchaîne donc l’accord de D puis C puis D et enfin G en boucle.

Voici un exemple d’une orchestration de cet enchaînement.

Son en lecture:

Et maintenant le même exemple avec une mélodie.

Son en lecture:

- Troisième exemple : -I/VI/II/V

Ah ! Nous avons un accord que nous ne connaissons pas, le VI, ou A. On reprend notre petit cheminement habituel. On commence A (on saute B), puis C (on saute D) et enfin E.

- degré I : C/E/G - degré VI : A/C/E - degré II : D/F/A - degré V : G/B/D/F

Voici un exemple de cet enchaînement orchestré.

Son en lecture:

Et maintenant avec une mélodie.

Son en lecture:

Voilà ! Avec ces 3 exemples, vous avez de quoi faire !

Je vous encourage à vous amuser avec ces accords. Cherchez des mélodies, des lignes de basse, des rythmes. N’oubliez pas que vous n’êtes pas obligé de garder l’ordre des notes des accords. Pour C par exemple (les notes sont C, E et G… je le rappelle), mélangez l’ordre des notes. E/G/C ou C/G/E. Peu importe ! Suivez vos oreilles ! Amusez vous !

Et n’oubliez pas, ce n’est que de la musique !

Vues: 83

Connectez-vous pour applaudir applause logo 0 claps

Validation du Tutoriel

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir valider ce tutoriel et ainsi gagner stardust et XP !

Vous aimerez aussi...

Blog et Tutoriels

×